Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

jeudi 16 juillet 2015

Notre-Dame-des-Landes 2015 : On ne lâche rien !


Lettre de Michel Tarin aux participants à NDL2015

Lettre lue par Agnès Belaud en clôture du rassemblement

A Toutes et à Tous, Bonjour !

C'est avec beaucoup de tristesse, mais aussi d'espoir, que j'ai accepté une nouvelle hospitalisation 4 jours avant ce grand rassemblement.
Cela fait partie du combat que je mène, avec les miens, contre la maladie...
Mais j'espère pour revenir plus fort à vos côtés !

Je vous souhaite 2 grandes journées de réflexions et de luttes. Continuez toujours à faire des propositions et mener des actions pour imposer un autre développement en faisant barrage aux projets inutiles et destructeurs de Notre-Dame-des-Landes et d'ailleurs...

Il faut toujours renforcer la coordination entre les luttes par l'association contre les Grands Projets Inutiles et Imposés, soutenir le travail engagé auprès du Tribunal Permanent des Peuples et faire connaître à tous les citoyens le travail colossal des ateliers citoyens.

Vendredi prochain, la justice rendra son jugement sur nos recours au Tribunal administratif. Tout d'abord, attendons le résultat... mais déjà les Pro-aéroport et certains élus sont sûrs d'avoir obtenu le début des travaux !

Pour cela pourtant, seule une décision politique au plus haut niveau de l’État peut en prendre la décision.

Si jamais cette décision était prise, il leur faudrait passer par la violence d’État avec ses forces policières pour évacuer la zone... (Alors une pensée pour Rémi Fraisse et les blessés des luttes précédentes).

Mais, nous serions plusieurs dizaines de milliers dans la non-violence, mais en désobéissance civile à revenir sur le terrain comme en novembre 2012 !

Ce serait également un moyen concret de participer par l'action à la Conférence internationale sur le Climat de décembre prochain à Paris.

De même pour les élection régionales, les candidats qui font des discours sur l’Écologie tout en soutenant les Projets Inutiles n'auront pas ma voix !

NE LÂCHONS RIEN, « QUAND LE PEUPLE LUTTE, LE PEUPLE GAGNE » !

Nous sommes donc « condamnés » à gagner pour l'avenir de notre planète et les générations futures.

A TRÈS BIENTÔT DANS LA LUTTE.

Michel

----------------------------
Notre-Dame-des-Landes 2015 : 
Une détermination renforcée par le succès du 15ème rassemblement.

Par l'ACIPA

La réussite éclatante du quinzième rassemblement annuel Notre-Dame-des-Landes 2015, organisé par la Coordination des opposants au projet d'aéroport, laisse, selon l'un de nos adhérents, « peu de doute sur l'impossibilité pour le Pouvoir de passer de nouveau à l'acte de destruction ». Si la lutte de Notre-Dame-des-Landes est devenue le « phare » des luttes européennes, nous avons, après ce week-end plus que chaleureux, accumulé assez d’énergie pour contribuer à éclairer les autres luttes pendant encore très longtemps.

Bravo et merci aux membres des commissions qui travaillent depuis 6 mois autour de ceux qui sont devenus au fil des rassemblements de vrais pros de l'organisation, aux comités de soutien et aux très nombreux bénévoles qui les ont aidés jusqu'au bout, ainsi qu’aux producteurs qui ont donné des produits ou prêté du matériel.

Bravo et merci aux 15 000 participants de ce grand rendez-vous d'avoir répondu à notre appel encore une fois ! L'ambiance détendue mais déterminée qui s’est installée - sous un soleil généreux cette année - nous a valu de très nombreuses félicitations enthousiastes.

Bravo et merci aux organisations venues de partout en France - Roybon, Sivens ... et même de Grande Bretagne et d'Allemagne - pour apporter de l'information sur un stand ou/et débattre au travers de la quarantaine de forums proposés. La qualité des échanges augmente chaque année et nous permet de dire que notre traditionnel rendez-vous festif est devenu un rendez-vous militant de très haut niveau répondant à une forte attente des citoyens.

Bravo et merci aux artistes venus nous faire danser et aux bénévoles de l'occupation du ciel pour ces instants magiques.

Nous avons été très honorés par la présence de M. Tognoni, secrétaire général du Tribunal Permanent des Peuples et nous le remercions d'avoir été à nos côtés en cette période importante de notre lutte.

Les hommages rendus à Rémi Fraisse en ouverture du rassemblement et du meeting politique ont été des moments forts, remplis d'émotion et de respect. Chacun avait conscience qu'un tel drame ne doit pas se reproduire.

Rien n'est encore acquis pour l'abandon total du projet. Nous devons continuer de travailler sur les trois piliers de notre action :

  • Nous attendons sereinement le rendu de jugement prévu le vendredi 17 juillet sur les 17 recours déposés notamment au titre de la Loi sur l'Eau et des Espèces protégées. Ce n'est « qu'une première manche dans un match en 3 sets » selon un autre militant.
  • Du côté politique, nous devons nous préparer pour le mois de décembre en prévision des élections régionales (surtout en PDL et en Bretagne, financeurs potentiels du projet de Notre -Dame-des-Landes) et de la COP 21 dont on peut dire que le débat a déjà commencé ce weekend à Notre Dame des Landes.
  • Sur le terrain, nous resterons vigilants, toutes composantes unies, pour décourager la moindre velléité de début de travaux, convaincus que notre désobéissance est légitime. Toutes les composantes de la lutte travaillent à un avenir commun sans aéroport, riche d’échanges de pratiques agricoles nouvelles et de respect pour un vivre ensemble en bonne harmonie après l’abandon du projet.
Nous souhaitons un bel été à tous !

Portez la lutte de Notre-Dame-des-Landes partout où vous allez cet été pour la renforcer !

Pensez aux autres luttes venues à Notre-Dame-des-Landes ce week-end qui ont besoin de nous pour les soutenir !

Rendez-vous à la mi-août pour reprendre très activement nos actions dans la non violence - c'est à dire des actions cohérentes avec le monde que nous voulons contribuer à bâtir - dans le respect des biens et des personnes et avec une détermination non seulement intacte mais complètement renforcée par ce qui vient de se passer autour de Notre-Dame-des-Landes 2015.

L'ACIPA

Aucun commentaire: