Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mardi 19 mai 2009

Pourquoi Europe Ecologie ?


Après lecture des manifestes, professions de foi, et autres programmes des listes de gauches, en vu des élections européennes du 7 juin 2009, je dis, à tous ceux qui pensent que l'écologie politique a vécu, à tous ceux qui pensent que l'écologie n'est ni de droite ni de gauche car tous les autres partis peuvent également en parler après s'en être emparé, je dis que tout cela est faux et est de la pure manipulation.

L'écologie politique est là, bien vivante et motivante.

Mais avant de poursuivre je voudrais préciser que ce texte n'est pas un brûlot contre les autres partis de gauche qui, s'il était besoin de le rappeler, ont tous des militants sincères et vraiment ancrés dans cette Gauche révolutionnaire et insoumise que j'aime. Des militants que l'on retrouve dans la rue, derrière les actions de solidarité avec les sans papiers, avec les SDF, avec les plus précaires et dans les luttes sociales. Remarquons l'absence, dans tous ces mouvements humanistes, des militants de l'UMP, sans doute préfèrent-ils la blancheur moins salissante des plages estivales aux pavés humides et froids des luttes sociales où l'on risque de croiser des ouvriers. Les seuls que l'on trouve, dans ces dignes combats, sont bel et bien des militants du PS, du PCF, du PG, du NPA, de LO ou bien encore des Verts. Qu'on se le dise, je n'ai pas d'adversaires à gauche, mon seul combat est vis-à-vis de la droite, du libéralisme, du capitalisme et pour la protection de l'environnement. Je n'ai pas d'adversaires à Gauche, je n'ai pas de temps à perdre à me battre au sein de mon propre camp.

Mais cependant je dis que les partis classiques ne se sont emparés de l'écologie que pour l'utiliser comme outil de "com", de pub ou pour se refaire une virginité. Vous en conviendrez, être contre la protection de la planète, pour la pollution et contre les ours polaires serait politiquement incorrect, personne ne se fourvoierait là-dedans. Mais les partis classiques ne se sont emparés, sans compétence et sans conviction, du Développement Durable, que pour repeindre en vert leurs programmes.

Et tout cela n'est, au final, que du Greenwashing car aucun n'a vraiment pris la réelle mesure des défis environnementaux et climatiques au point de mettre l'environnement comme la priorité égale au social.
Aucun n'a vraiment le courage de mettre le virage vers une société durable comme axe de toute les priorités.
Aucun ne propose de réfléchir à l'après pétrole.
Aucun ne propose de réorienter l'économie vers de vrais choix qui feront baisser nos émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).
Aucun n'a le courage de parler du facteur 4 qui entraînera des efforts pour tous.
Aucun n'a le courage, à l'instar d'un président américain, de dire qu'il y aura de la souffrance et des larmes si rien n'est anticipé.

Aucun ne nous dit que nous n'avons pas le choix.

Seul les écolos disent tout cela à ceux qui veulent bien l'entendre.

L'urgence ne nous laisse aucun choix. Nous ne pouvons nous contenter de mesurettes et autre demi-mesures qui ne font que maintenir en place un système qui est la cause de la dégradation climatique. Nous n'avons pas le choix et rappelons nous que les partis classiques, au pouvoir depuis l'après-guerre, ont fait la preuve de leur inefficacité et de leur incompétence.

Inefficacité en matière sociale : Ils nous ont toujours dis qu'il fallait d'abord voter Maastricht puis le traité européen et que l'Europe sociale viendrait ensuite. Nous attendons toujours et les capitalistes font toujours régner leur dictat.

Incompétence en matière environnementale : les émissions mondiales de GES continuent d'augmenter, la biodiversité se dégrade, les plus pauvres d'entre nous subissent les affres d'environnements pollués, des peuples deviennent des réfugiés climatiques, les fruits et légumes sont plein de phytosanitaires …

Le communisme, made in pays de l'Est, et le capitalisme, made in mondialisation, ont montré leurs limites en matière de social et d'environnement.

Alors je dis que la seule voie sage est de réfléchir à comment maintenir une vie humaine saine et digne sur la seule planète que nous ayons ? Mais pour cela il est bien tard, mais peut-être n'est-il pas trop tard.

C'est ainsi que les seuls à proposer cette réflexion sont les associatifs, les milliers d'anonymes et des scientifiques, relayés par les écologistes politiques. Les seuls à proposer, sous le vocable de conversion écologique, cette évolution progressive mais volontaire vers une Europe puis un monde humainement et écologiquement durable, sont les citoyennes et les citoyens, les élu-e-s et les responsables associatifs rassemblés au sein du groupe Europe Ecologie.

Il y a de l'urgence humanitaire à mettre l'écologie au coeur de l'Europe, Barack OBAMA commence aux Etats-Unis, Europe Ecologie doit en être le moteur au sein de l'Union Européenne

C'est pour toutes ces raisons que je voterai Europe Ecologie en juin prochain.

4 commentaires:

boggy a dit…

On sent en effet une évolution dans l'attitude des écolo français, laissant davantage de coté la politique politicienne pour donner plus de place à un discours de fond, même s'il est dérangeant.
J'attribue cela en partie au brassage européen notamment avec les allemands (plus en avance que nous à mon avis) et en particulier au niveau des partis verts du parlement européen.
Les autres partis s'emparent de l'écologie ? Moi je dis tant mieux! Même si c'est encore superficiel et probablement non dénué d'intentions électoralistes cela permet d'aborder plus souvent ces sujet dans les débats.
Quand tu cherche à limiter ton utilisation de la voiture, tu sais que c'est une goutte d'eau à l'égard de la planète, et pourtant tu sais aussi combien c'est important. Quand un personnage U*P (ou autre) parle d'écologie c'est aussi une goutte d'eau mais ça va dans le bon sens.

Bruno BOMBLED a dit…

Merci Boggy pour ton commentaire qui semble dire que je ne me suis pas trop planté dans mon analyse.

Alors certes certains font de l'écologie alors que ce n'est pas leur culture première, louons alors l'effort et encourageons le, mais attention à ne pas se laisser éblouir par le Greenwashing, qui fait plus de mal que de bien.

Maintenant en ce qui concerne les intentions electoraliste, un je pense que le fait de te présenter à des elections c'est que tu as l'intention d'être élu, donc tu as, de facto, des intentions electoralistes, ce qui est le cas pour tous les groupes qui se présentent devant les électeurs.

Merci pour tes commentaires, continues, c'est enrichissant.

A bientôt.

Bruno

annesophie a dit…

ca y est bruno..je suis passée voir ton édito...merci pour avoir recadrer M.Boggy sur le ph.greenwahing, car je l'aurai fait... Ooi, en effet ns devons louer l'effort mais quand est-il in fine ? le grenelle et oui tiens on l'oublie celui-là. Ok c'est bien on aura des orientations et des directives pour les maîtres d'ouvrage et maîtres d'œuvre locaux..néanmoins la réflexion ne va pas jusqu'à anticiper les moyens et les marges de manœuvre à associer- quand est-il de l'exercice de prospective...rien wallou...on ne trouve rien ou quelques bribes timides d'informations...c'est le flou total...car peut-être est-ce encore relativement facile d'envelopper le tout en disant "ne vs inquiétez pas...on s'en occupe" bref, à la sorti du G8 pas un mot sur l'environnement...hors ne faisons nous pas parti des plus gros pollueurs...Je déplore parfois l'impression que j'ai que Nous gaspillons un temps précieux ! (peut-être est-ce là lié à la fougue de ma jeunesse...:)
bises

boggy a dit…

ah bon j'ai été "recadré" ? J'avais pas remarqué ;-)