Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

lundi 4 juin 2012

En vrac : Gaz de schiste, pesticides, biodiversité.

Gaz de Schiste : Dans de nombreux pays, il suscite une levée de boucliers. Jusqu'à récemment, les critiques sur le gaz de schiste se concentraient surtout sur la pollution liée à son extraction, mais plusieurs études américaines soulignent désormais qu'il a aussi un impact sur le climat. La production de ce gaz provoque, en effet, des fuites plus importantes que ce que l'on pensait - au niveau des puits - de méthane, gaz aussi nocif pour le climat, voire plus, que le charbon. Le méthane est un gaz à effet de serre au coefficient de réchauffement 25 fois supérieur à celui du CO2 qui contribue grandement au réchauffement climatique. 

--------------

Bonne nouvelle : Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll s'est prononcé, ce 1er juin, pour une interdiction, sous quinzaine, du pesticide Cruiser OSR utilisé en traitement de semence pour le colza. Confirmant "l'effet néfaste" de la substance active de l'insecticide, le thiamétoxam, sur le comportement des abeilles butineuses. Une étude prouve l'impact du thiaméthoxam de la famille des néonicotinoïdes "même à faible dose" dans la survie des abeilles "non pas par toxicité directe mais en perturbant leur orientation et leur capacité à retrouver la ruche''. "Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre" Einstein.

-------------- 

Animaux dit nuisibles : Un nouveau dispositif de classement des espèces d'animaux nuisibles entre pleinement en vigueur le 1er juillet prochain, en une vision rétrograde et partisane de la biodiversité, où l’on retrouve pêle-mêle le lapin de garenne, le pigeon ramier, le sanglier, la belette, la fouine, la martre, le putois, le renard, le corbeau freux, la corneille noire, la pie bavarde, le geai des chênes et l'étourneau sansonnet. Les écologistes appellent donc à ''une réhabilitation'' des espèces nuisibles, qui passe par une réforme de leur réglementation, plus en phase avec les enjeux cruciaux de sauvegarde de la biodiversité et les attentes de la société.

Aucun commentaire: