Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

lundi 20 juin 2011

Pourquoi nous voterons Nicolas Hulot à la Primaire, par Augustin Legrand et al.

Engagés depuis des années dans les mouvements sociaux, dans une écologie associative, mouvementiste ou politique, nous, qui revendiquons clairement qu’une écologie cohérente ne peut que remettre en cause le système économique capitaliste, ne saurait exister sans lier systématiquement émancipation individuelle, justice sociale et prise en compte des crises écologiques, appelons à voter pour Nicolas Hulot lors de la Primaire de l’écologie.

Nos parcours ne nous auraient pas amenés spontanément à nous porter sur ce choix, tant nos histoires sont différentes. Mais nous mesurons à travers nos rencontres et l’écoute que, non seulement les leçons qu’il tire de son expérience et ses propres convictions convergent aujourd’hui avec les nôtres, mais aussi qu’il est aujourd’hui la personne la mieux à même de toucher de larges catégories de la population.

Dans cet exercice compliqué qu’est une primaire, il ne s’agit pas pour nous d’être « hulotistes », « jolystes », « lhommistes » ou « stollistes », dans une logique de fan ou de partisan. Il ne s'agit pas non plus de disqualifier les autres candidat-e-s, qui défendent également des convictions fortes. A travers ce soutien, nous cherchons à soutenir la personne qui nous paraît la plus à même de porter nos idées et notre projet de l'écologie politique et toucher des classes populaires dont nous sommes trop souvent éloignés.

La trajectoire de Nicolas Hulot est celle de nombreux militants associatifs, y compris altermondialistes, qui ont rencontré et découvert que le capitalisme était un obstacle essentiel à l'émancipation humaine et à la protection de la planète, avant d'en faire une critique robuste. Cette trajectoire nous parle parce qu'elle dit aussi les capacités d'évolution des uns et des autres, les parcours d'engagement multiples qui nous ont fait converger aujourd'hui dans EELV.

Nous sommes convaincus que l’écologie ne grandira pas sans se donner les moyens de s’adresser et de convaincre ces centaines de milliers de personnes qui ne sont pas encore écologistes, qui doutent face aux politiques, qui souffrent des conséquences de la crise et des politiques libérales. Une candidature de l’écologie politique, indépendante et radicale, ouverte et exigeante, portée par une personne soucieuse de comprendre les réticences et les difficultés, d’expliquer, mais aussi de susciter l’enthousiasme, constitue une formidable opportunité de construire une alternative écologiste. Les enjeux de 2012 sont trop importants pour que nous puissions rester silencieux.

Face au président sortant et à ses politiques régressives pour les libertés publiques, la justice sociale et l’environnement ; face à la menace d’une extrême droite qui surfe sur une aspiration au repli sur soi, à des réponses populistes et démagogiques qui ne peuvent que déchirer plus encore la société ; inquiets de la faiblesse des réponses apportées par les organisations classiques de la gauche, qui sont nos alliés traditionnels, mais dont les grilles de lecture sont dépassées ; nous pensons qu’une candidature de l’écologie politique, populaire sans être populiste, radicale sans être démagogue, volontaire sans être dogmatique, ouverte et rassembleuse, sans sectarisme, peut amener l’écologie politique en 2012 à un niveau jamais atteint, et peser sur le cours des politiques, et donc de l’histoire.

C’est pourquoi, lucides et exigeants, en gardant nos différences d’approches - y compris avec Nicolas Hulot -, nous avons eu envie de vous faire partager les raisons pour lesquelles nous voterons pour lui lors de cette primaire.

Xavier Cantat, Emmanuelle Cosse, Pauline Lavaud, Augustin Legrand, Gilles Lemaire, Jacques Perreux, Eve Plenel

Aucun commentaire: