Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

dimanche 18 octobre 2015

NDDL : Non aux milices privées anti-ZAD

Préparation d’interventions de milices privées anti-ZAD ?

Communiqué de presse - 16 octobre 2015

Nous avons été informés dans la journée de rumeurs de préparation d’une opération commando sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, par des groupements de types milices privées issues des milieux du transport routier et/ou du BTP pro aéroport.

À Sivens, de telles actions violentes avaient été portées par des milices de la FNSEA et la préfecture du Tarn s’était fait remarquer par son laisser-faire irresponsable.

Envisager, à des fins de politique régionale, que le même scénario puisse se reproduire ici, porté par d'autres organisations pro aéroport, relève de l'inconscience vu les enjeux et les mobilisations en place.

Toute tentative de passage en force directe ou indirecte rencontrera notre détermination, ici et sur l'ensemble du territoire national.

En pleine période de réflexion sur le climat, au lieu de traiter le vrai débat : « Faut-il gaspiller l’argent public et détruire une zone humide pour déplacer un aéroport très performant ? », certains candidats aux élections régionales et les pouvoirs en place - gouvernement et préfecture - préfèrent semer la peur et parler de zone de non droit à éradiquer.

Toutes ces manœuvres ont pour objectif d'éluder le débat sur le fond du dossier pour entraîner l'opinion publique sur des questions de droit commun et de faits divers, bien marginales en regard de l'importance des enjeux.

Tous nos travaux, toutes nos études démontrent à l'évidence l'incohérence de ce projet, nous demandons donc toujours l'annulation de la DUP et la prise en compte des vraies données techniques du projet de Notre-Dame-des-Landes et du réaménagement de Nantes Atlantique.

Copain44 - ACIPA - ADECA

Aucun commentaire: