Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

lundi 22 mars 2010

Régionales 2010 : Arrêt sur image

Cette image ne vous choque-t-elle pas ? Image diffusée en boucle sur tous les médias actuels : TV, presse écrite, Internet, etc … Moi, si ! Non pas que le résultat de la "Gauche Solidaire" me déplaise, mais c'est la symbolique qu'il y a derrière le message subliminale qui me dérange.

Je vous laisse réfléchir….

De quelle couleur est la France, sur cette image ? Rose !

Qui est, dans la symbolique médiatique, représenté en rose ? Le Parti Socialiste !

Que laisse donc entendre cette image ? Que nous avons assisté à une vague rose … donc une large victoire du Parti Socialiste.

Mais es-ce vraiment la réalité ? Pour répondre, je vous propose de reprendre les propres paroles de Martine Aubry qui parlait de cette "Gauche Solidaire", comprenant, entre autre, le PS, Europe-Écologie et le Front de Gauche, qui allait, rassemblée, au devant des électeurs, jurant qu'il n'y avait plus de volonté hégémonique au PS et que nous étions entré dans l'ère du respect des partenaires.

Dès lors n'est-on pas en droit de nous demander si nous n'avons pas assisté, là, à une vaste manœuvre de manipulation médiatique, afin de créer un combat politique simpliste et bipartite que la droite cherche tant à instaurer par tous les moyens ?

Sincèrement n'aurait-il pas été possible, pour symboliser la victoire de la Gauche, d'utiliser la couleur qui a toujours incarné ses valeurs, c'est-à-dire le rouge ?

Les médias ont donc fabriqué une victoire du PS et ont méprisé le reste de la Gauche, sans que quiconque ne s'en émeuve (même l'Huma a représenté la France en rose !). Je dis que cette situation est une épine dans l'amitié et la confiance qui devrait s'installer entre tous les partenaires de la Gauche, car il ne faut pas s'y tromper, le message qui vient d'être diffusé, dans notre monde d'images, est devenu parole d'évangile pour bon nombre de nos concitoyens abreuvés de "Vu à la TV".

Ainsi, à la réflexion, ce qui m'avait choqué, sur le tract de l'entre deux tour, où était affiché, en toutes lettres, que "la Gauche et Europe-Écologie était rassemblée", insinuant, par là même, que les écologistes n'étaient pas une partie intégrante de la Gauche, ne me tracasse plus autant que cela, car, au moins, nous étions présent, nous apparaissions, nous n'étions pas noyés, phagocytés, englobés et oubliés, comme le Front de Gauche l'est aujourd'hui, par un PS testostéroné.

Pour terminer et enfoncer le clou, remarquons que le seul logo qui était utilisé, sur les écrans cathodiques, pour symboliser les listes d'union de la Gauche, était le poing et la rose. N'eut-il pas été de bon ton, de la part du PS, de réclamer une symbolique proche de cette Gauche Solidaire, qui n'aurait pas amené à penser qu'il y avait une possible volonté, de la part du PS ,de maitriser l'image afin de mater, voir de museler ses partenaires ?

Hier soir je me suis senti floué et humilié malgré la victoire écrasante de la Gauche.

Un comble !

Aucun commentaire: