Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mardi 22 septembre 2009

Contre la privatisation de la Poste


Campagne contre la privatisation de La Poste :

Votation nationale le 3 octobre.


Alors que l'on a vu la nocivité et la responsabilité des banques privées sur la crise mondiale et leur incapacité de se sortir de la crise sans les aides de l'état. Alors que l'on a vu, par l'exemple de la banque postale, que seul les établissements publics peuvent faire face dignement au moral volage des capitalistes, le gouvernement a mis à l’ordre du jour un projet de loi de changement de statut de la Poste. Changement qu'aucune directive européenne n'oblige à faire si ce n'est l'aversion de la droite pour tout ce qui est public.

le collectif national contre la privatisation de La Poste a décidé de lancer l’organisation d’une votation le 3 octobre, invitant les Français à se prononcer sur le changement de statut de l'établissement public. Cette consultation aura lieu aux abords des Postes ou dans les mairies.

La volonté est d’organiser un vote dans le maximum de communes afin de faire apparaître une opposition massive à ce projet. Cette initiative ne s’oppose pas à l’exigence maintenue de l’organisation par le gouvernement d’un référendum sur cette question.

Attac, La CGT, Les Verts, La confédération Paysanne, la LDH, Le PCF, Le PS, Le PG et bien d'autres encore sont partie prenante de cette bataille depuis que le collectif contre la privatisation de La Poste a été mis en place. Le collectif regroupe un très grand nombre d’organisations politiques, associations, syndicats. Il a travaillé de longue date en direction des élus des partis, associations de maires... ainsi aujourd’hui l’ensemble des partis de gauche agissent en direction de leurs élu-es pour l’organisation de ces votations.


Exprimez vous le 3 octobre et dites

NON

à une casse supplémentaire du service public


http://www.appelpourlaposte.fr/

Aucun commentaire: