Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

dimanche 29 novembre 2015

On ne défend pas les libertés en bridant les libertés

Après les attentats de Paris, encore combien d'événements viendront endeuiller nos cœurs ? J’ai envie de répondre par une question : Mais pourquoi croyez-vous donc que le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) a reçu le prix Nobel de la paix en 2007 conjointement avec Al Gore ?

Le message était pourtant clair : "à détruire le climat et l'environnement nous préparons le chaos" ... Je rajouterai à l'instar de Vandana Shiva qui nous dit que "la violence infligée à la Terre et l'injustice infligée à l'humanité font partie du même processus. La durabilité ne peut être séparée de la justice des droits humains et de la paix", qu'à laisser, sous le plafond de verre, des jeunes parce qu’ils sont noirs, arabes, d’Aubervilliers ou des Ulis, les patrons préparent et entretiennent la révolte. Ainsi, comme rien n'est fait pour changer, nous entrons, avec le sourire de celui qui est contenté et repu de consommation, dans une ère de violences, de haines, de méfiances, d'extrémismes ... une ère médiévale ... une ère à la Mad Max. Mais finalement nous l'aurons bien cherché à n'avoir jamais voulu écouter et prendre en compte les alertes des gens éveillés. Non ? Voila le monde que nous laissons à nos enfants. Un monde en état d’urgence permanent. Un état d’urgence pérenne pour sauver les libertés comme l’aura fait, dans l’onirique odyssée Star Wars, l’empereur Palpatine qui, pour sauver la république, instaurera l’empire. Un état d’urgence qui sera l’autre nom de la dictature. Une dictature, décrite par Aldous Huxley dans le Meilleur des Mondes de 1931 qui "aurait les apparences de la démocratie, mais qui serait une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude". Une dictature qui, grâce a des "méthodes toujours plus efficaces de manipulation des esprits, changeront la nature des démocraties . Les vieilles formes pittoresques — élections, parlements, Cours suprêmes, et tout le reste — demeureront, mais la substance sous-jacente sera une nouvelle espèce de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu’ils étaient au bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions de radio et de tous les éditoriaux."

Aujourd’hui nous en vivons les prémisses avec des démocrates qui instaurent la surveillance et la restriction de circulation, mais qu’en sera-t-il quand les fascistes seront au pouvoir ? Aujourd’hui sous ce "patriot act" à la française, nous acceptons que la lutte, contre les terroristes, soit transformée en ce vague et fourre-tout "maintient de l’ordre publique". Aujourd’hui nous assistons à un état d'urgence à géométrie variable où il est toujours intéressant de remarquer que toutes les manifestations festives, alternatives, écolos, citoyennes et pacifiques (cf la convergence tracto-vélo, des ZAD vers le plateau de Saclay, du WE passé ou bien encore la marche mondiale pour le climat du 29 Novembre) sont interdites jusqu'à nouvel ordre alors que les grands magasins et les parcs d'attractions sont ouverts. Soyons réalistes, il ne faut pas freiner le profit et la croissance !!! Un état d'urgence qui aura permis de débusquer d'avantage de maraîchers bio que d'islamistes radicaux. Un état d’urgence qui aura surtout permis, au moment de la COP21 (comme quoi les choses tombent bien), des perquisitions chez des citoyens proches de la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et d’arbitraires assignations à résidence. En deux semaines, selon Reporterre, 1616 perquisitions administratives ont été menées et près de 300 citoyens ont été assignés à résidence et la liste risque bien de s’allonger ces prochains jours malgré les dénégations du Président de la République. À Rouen, cinq militants d’Alternatiba ont été convoqués au commissariat vendredi 27 Novembre. Un état d’urgence clairement et ouvertement contre les droits de l’Hommes comme l’annonce le gouvernement au conseil de l’Europe afin d’éviter tout procès devant la Cour européenne des Droits de l’Homme. Trop facile !!!!

Mais il est vrai que pour les Etats-Unis, donc pour la France, les écologistes représentent la seconde menace terroriste après les islamistes. Hum ?!?!

Ainsi, comme le dénoncent dans leur lettre de démission du 28 Novembre 2015, des militants du PS du 17ème arrondissement de Paris, je pense que définitivement le Parti Socialiste ne peut plus être le creuset de la recomposition nécessaire des forces progressistes à Gauche car il s’avère incapable de proposer un modèle économique qui ne soit pas fondé sur la croissance, mais au contraire accompagne trop souvent une dérive néo-libérale et autoritaire et acte tous les renoncements, depuis l’Ecotaxe jusqu’au droit de vote des étrangers aux élections locales. Il incarne cette fausse Gauche au pouvoir qui aura trahi toutes les valeurs de la Gauche sociale et écologiste.

En conséquence le PS n'aura jamais plus mon bulletin de vote, y compris au second tour de toute élection. Il importe qu’il disparaisse de l'horizon politique, et déjà qu'il perde largement les élections régionales. Qu’en bien même les bien commodes sondages du FN qui seront agités en épouvantail, car je n’en suis pas responsable. Rendons à César ce qui est à César, la montée du FN est précisément le résultat des orientations et des renoncements du PS au pouvoir et de son mépris pour ses partenaires de la vraie Gauche. Pourquoi la proportionnelle n'est elle toujours pas instaurée ? Précisément parce que la montée du FN arrange le PS. Ainsi, désolé, mais l'argument ne sera pas suffisant pour moi. Je ne voterai pas, dans ma région, pour une liste de "Gauche" menée par un socialiste quand bien même elle fusionnerait avec des écologistes et le Front de gauche.

C'est dans l'opposition, dans les luttes qu'une vraie Gauche, écologiste, citoyenne, démocrate, progressiste se reconstruira … ou pas.

Photo : Frédérick Florin

Aucun commentaire: