Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

dimanche 23 juin 2013

Objectif ? Droit dans le mur !!!!


Plateau de Saclay : Deux conceptions s'opposent sur le plateau de Saclay, comme au triangle de Gonesse ou bien encore à Notre Dame des Landes : l'une qui consiste à poursuivre, comme s'il n'existait pas d'alertes climatique, énergétique, sanitaire etc ... et à continuer à bétonner, à prôner des solutions qui ont montré leurs limites et l'impasse dans laquelle elles nous mènent. Et une autre vision, plus responsable, plus raisonnable qui consiste à se dire que l'on ne peut continuer avec les mêmes principes que ceux qui étaient en vigueur lors des trente glorieuses, qu'il nous faut remplacer les produits chimiques par de la main d'oeuvre afin de créer de l'emploi, limiter les atteintes à la santé et cesser de ruiner les finances de la sécu, préserver l’indépendance alimentaire, limiter les lobbys qui brident la démocratie ... bref il y a les sagouins qui bétonnent le plateau de Saclay, dans un projet purement issu de l’ego de politiques hors-sol et de requins de la finance, sans jamais avoir demandé l'avis des scientifiques qu'ils projettent de déplacer sur un cluster d'un autre age et qui oubli l'internationalisation de la recherche ... et des gens réalistes qui demandent que l'on mette l'argent dans les salaires et les moyens qui permettraient aux scientifiques de mener une recherche de qualité qui s'incrit,  inévitablement, dans le temps ... plutôt que dans des bâtiments peuplés de salariés désœuvrés, faute de moyens financiers. Des gens réalistes qui savent que l'avenir n'est pas dans la technologie mais dans la sobriété et l'humilité. Des gens réalistes qui savent que deux choses sont indispensables à la survie humaine : un toit serein et une nourriture saine et qu'il est impossible d'opposer l'un à l'autre. Des gens réalistes qui s'opposent à une majorité complètement aveuglée par les arguments simplistes de l'habitat que l'on sert comme si cela suffisait.

Une belle mobilisation ce matin, à Palaiseau, contre le bétonnage du plateau de Saclay.

----------------------

Aveuglement : J'adore entendre les gens, autour de moi, me dire que j'ai tord d'être pessimiste, qu'il faut voir le positif des choses, que jamais les idées écolos n'ont autant été dans l'air du temps, que jamais cela n'a autant été intégré dans les process industriels, que jamais les lois n'ont autant considérées l'environnement.

FOUTAISE que cela !!!! 

Greenwashing que toutes vos belles avancées. 

Jamais les signaux n'ont autant été au rouge. A la lenteur de vos décisions s'oppose l'urgence climatique, l'urgence démographique, l'urgence énergétique, l'urgence sanitaire, l'urgence de la biodiversité, l'urgence de la crise métallique. Vous ne préparez pas le monde à la transition qui s'imposera, qu'on le veuille ou non, vous nous préparez juste la guerre et la misère.

----------------------

Droit de vote : Ce qui me déprime le plus, n'est pas que les fachos soient de plus en plus en vogue dans les intentions de votes et que les français n'adhèrent pas à l'urgence écologique, mais c'est que les partis républicains, et les politicards qui vont avec, n'en tirent aucune conclusion pour changer, qui de comportement, qui de moralité, qui de courage, qui de volonté de véritablement incarner le changement. Tant que les politiques n’apparaîtront que que comme des opportunistes portés par leurs propres intérêts, ne votant que des lois pour eux et leurs copains, les électeurs ne cesseront de se détourner d'eux préférant aller à la pêche, cultiver leur potager ou regarder TF1 ... plutôt que d'aller servir la soupe à des profiteurs qui ne travaillent pas pour le peuple. Ainsi pour ma part, je ne crois pas à une forte augmentation du FHaine. Même si elle existe... Le plus grand problème est l'énorme démobilisation et desespoir du peuple de droite comme de gauche ...

2 commentaires:

La Mante a dit…

Tant que les politiques n’apparaîtront que que comme des opportunistes portés par leurs propres intérêts, ne votant que des lois pour eux et leurs copains, les électeurs ne cesseront de se détourner d'eux préférant aller à la pêche, cultiver leur potager ou regarder TF1


tu tapes en plein dans le mille.

daniele dugelay a dit…

Bonjour,

N'est-ce pas un acte politique que de généraliser ("Tous pourris") et ne pas reconnaître que certains ont eu le courage de quitter le marécage pour essayer de créer quelque chose de nouveau : un vrai parti de gauche, un rassemblement de la vraie gauche, pour l'Humain d'abord, c'est-à-dire pour l'écologie et la biodiversité dont nous faisons partie,un parti honnête avec des militants et des dirigeants élus qui se donnent du mal pour convaincre les citoyens qu'ils doivent reprendre le pouvoir qui leur appartient. Le moins qu'on puisse dire, cher camarade écologique, c'est que vous ne nous aidez pas beaucoup... Amicalement quand même car j'apprécie votre sincérité. Danièle Dugelay (sur Facebook aussi).