Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

dimanche 2 mai 2010

Retraites : L'exemple américain ?

Extrait du dossier de TC N°3344 du 16 avril 2009

En s'endettant avec excès et en laissant sa population vivre à crédit, l'Amérique a montré les limites de sa puissance et la vulnérabilité de son système. Le pays traverse une crise économique dont l'impact social se fait sentir jour après jour, chez les plus démunis comme dans les classes moyennes.

… "À 60 ans, j'ai voulu m'arrêter et j'ai commencé à calculer ma pension de retraite. C'est là que j'ai découvert que j'avais payé toute ma vie pour 300-400 dollars par mois. Ma femme travaillait encore, nos enfants étaient élevés, mais je ne pouvais pas faire supporter le coût de mon inactivité à mon épouse. Des collègues m'ont parlé d'une épargne retraite par capitalisation, le plan 401 (k). J'ai alors décidé de me reconvertir dans une activité plus reposante et j'ai intégré le service informatique de mon entreprise. J'ai, mois après mois, épargné mon argent pour m'offrir une retraite au soleil. J'ai placé un tiers de mon salaire dans cette épargne retraite, un tiers sur mon compte épargne et un tiers pour les dépenses courantes", raconte Dan avec une certaine tristesse dans la voix.

Le plan de retraite par capitalisation 401(k), permet aux salariés d'épargner pour leur retraite. Ces "Fonds de placement" ou, "Fonds de pension" sont investis en bourse sous forme d'actions ou d'obligations. Avec l'effondrement des marchés financiers, le plan 401(k) a chuté de 20 %. Aujourd'hui, un tiers des Américains de plus de 60 ans, qui avaient investi 80 % de leur argent dans le plan 401(k), sont ruinés. Dan a également perdu tout son argent. Le septuagénaire reconnaît être las de devoir encore travailler 45 heures, alors qu'il espérait s'offrir cette maison au soleil, en Floride. "La motivation n'est plus la même, mais je dois continuer encore dix ans et ensuite je profiterai paisiblement de mes derniers jours", explique le vieil homme, les yeux embués, peu convaincu de pouvoir habiter un jour la Floride…

Par Vanessa GONDOUIN-HAUSTEIN

Aucun commentaire: