Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

vendredi 7 mai 2010

Du Grenelle, il reste un beau discours...

« Nicolas Sarkozy nous promettait une révolution avec le Grenelle de l’environnement. Deux ans et demi plus tard, force est de constater que les projets d’autoroutes ou d’aéroports restent d’actualité, que le fret ferroviaire réduit la desserte territoriale, que l’agriculture productiviste, polluante et énergivore reste la norme, que la précarité énergétique touche toujours plus de foyers et que les entreprises ne respectent pas les obligations de transparence sur leurs impacts socio-environnementaux et continuent à se déclarer irresponsables des activités de leurs filiales à l’étranger. Après les beaux discours, les mauvaises habitudes et les intérêts particuliers ont repris le dessus. »

Claude Bascompte, président des Amis de la Terre.

Aucun commentaire: