Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mercredi 24 février 2010

Mixer le bonheur (6/7)

Méthode n° 5 : être bienveillant en exprimant sa gratitude et en reconsidérant son rapport aux autres

Exprimer sa gratitude est une méthode très simple mais fortement créatrice de bonheur. Pas besoin de longs discours, pas besoin d'années d'apprentissage, pas besoin de technique particulière. Il suffit, à chaque fois que l'occasion se présente, d'exprimer simplement et sincèrement sa gratitude envers les autres : les remercier pour le service rendu, pour la relecture attentive de ces quelques pages, pour l'accueil, pour leur gentillesse, pour le moment de partage, pour leur humour, pour le repas, pour leur savoir, etc. la liste est sans fin. De même, rien n'interdit d'exprimer de la gratitude envers nous-même lorsque nous sommes bienveillant avec notre propre personne. Enfin, plus largement, nous pouvons parfaitement exprimer notre gratitude envers la vie lorsqu'elle nous procure des moments de bonheur : le hasard d'une rencontre amicale, un doux matin de printemps, le sentiment océanique qui naît de la contemplation de la voûte céleste,...

La seule condition est d'être sincère, le seul piège serait de tomber dans la flagornerie, qui serait alors totalement contreproductive. Mis à part cet écueil, il n'y a aucun risque. Essayer sans tarder ! Ne vous retenez pas ! Pas de fausses pudeurs ! Vous allez voir tout le bien qui va jaillir de cette action si simple. Vous verrez comme l'autre sera heureux d'être considéré et comme son bonheur fera le vôtre.

L'expression de cette gratitude peut aller très loin puisque l'on peut même en savoir gré à son pire ennemi. En effet, celui-ci est sûrement, sans le savoir, notre plus grand maître. C'est sûrement grâce à lui que nous nous améliorons le plus. Comme le disait Nietzsche « ce qui ne te tue pas te renforce » et il est vrai que le bois ne se polit pas avec du papier de soie. En procédant ainsi, vous pourrez constater de façon assez étonnante que l'emprise qu'exerce cette personne s'amenuisera et que vous pourrez reprendre la main, que vous pourrez donner un sens à une situation qui semble pourtant ne pas en avoir. Il est un proverbe chinois qui dit « Si, alors que tu marches, une pierre te fait tomber, cueille la fleur qui se trouve à son coté ».

Mais il peut être compréhensible qu'il n'est pas aisé d'adopter une telle attitude. Pour ce faire, à l'égard des personnes qui peuvent nous causer du tort, nous pouvons utiliser une méthode bouddhiste qui permet d'éviter de tomber dans le jugement, dans le rejet définitif de celles-ci et ralentir, voir empêcher, tout processus d'apaisement et même, pourquoi pas de réconciliation. Pour comprendre cette méthode, il convient de prendre l'image suivante : si l'on vous frappe avec un bâton, vous ne blâmerez pas le bâton, qui pourtant vous fait si mal, mais la main qui le tient. Et bien la personne qui vous cause du tort est telle un bâton dans la main de l'ignorance, c'est son ignorance qui cause vos souffrances, c'est contre elle qu'il faut lutter ; s'il n'était pas ignorant, votre ennemi n'agirait pas ainsi et redeviendrait neutre vis à vis de vous, voire pourrait être votre ami. C'est d'ailleurs ainsi que je comprends les mots de Jésus qui, crucifié, cria « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font ». Agir ainsi, c'est une façon efficace de devenir bienveillant à l'égard des autres, et lorsque l'on exprime sa bienveillance il devient dès lors beaucoup plus difficile pour les autres de vouloir continuer à vous nuire.

Suite au prochain épisode …
Christophe BOMBLED

Aucun commentaire: