Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mardi 15 novembre 2016

NDDL ou l'entêtement pour un avenir sombre écologiquement et politiquement


Lettre à mon fils et à vos enfants, vous les obscurantistes...

Et bien tu vois mon petit Valentin, après ta belle rentrée dans ton nouveau collège Diwan et tes gentils mots d'encouragement pour le verdict du tribunal de Nantes sur Notre Dame des Landes, la journée à été un vrai tragico-comique ! Sept juges ont désavoué les préconisations de la rapporteure publique recommandant l'annulation des autorisations de travaux.

J'ai eu la confirmation mon fils que nous vivions dans un pays ou la justice est à géométrie variable. Que ce projet de NDDL était plus un symbole qu'un projet aéroportuaire.

Alors, j'ai honte de payer des impôts dans un pays ou on ne respecte pas les lois et notamment le Code de l'environnement. Je suis écoeuré de voir comment "une caste" organise les ramifications qui conduisent à ces décisions iniques.

Je n'ai plus confiance dans la justice de mon pays.

Européen convaincu, je souhaite que la commission européenne qui a mis la France en procédure d'infraction sur ces questions depuis 2014, soit saisie et puisse dire si Me la rapporteuse a préconisé l'application des directives européennes et si la justice Française s'est conformée à ces directives.

Triste journée, mon fils, j'ai surtout des doutes que de telles pratiques puissent fabriquer des hommes et des citoyens. Cette oligarchie, c'est l'encouragement aux Trump et à ses jumeaux Français.. Beurk !

Mais attention, ils ont montré par les violations permanentes du droit qu'à NDDL, rien n'est comme ailleurs, rien n'est normal... Si Ayrault- Retailleau- Valls et leurs sbires veulent intervenir, ce sera terrible.... Qui sème le vent récolte la tempête !

Je veux que tu saches mon fils que ton père et d'autres s'opposent et vont continuer à le faire. Qu'ils ne seront aucunement responsables de cet avenir sombre écologiquement et politiquement que ces irresponsables vous préparent au nom d'un monde dépassé par lui-même.Un jour, leurs enfants les accuseront !

Oui, les loups sont entrés dans.....ton monde Valentin.

Ton papa qui t'aime.

Gilles Denigot

- - - - - - - - - - -

communiqué commun du mouvement anti-aéroport
après la décision de la cour administrative d’appel de Nantes

Fait très exceptionnel, la cour d'appel a choisi d'aller à l'encontre de l'avis, développé le 7 novembre devant la juridiction administrative de Nantes, de Madame le rapporteur public. Pour la première fois devant un tribunal, dans son réquisitoire, celle­-ci avait démontré le caractère destructeur du projet, mis en avant à partir de textes officiels de la DGAC l'existence de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique comme alternative crédible et validé bon nombre des arguments des opposants en s'appuyant sur le droit européen et français (éviter, réduire, compenser... les dégâts environnementaux). Elle a demandé l'annulation des arrêtés préfectoraux autorisant les travaux d'aménagement de l'aéroport et ne l'a pas obtenue. Les requérants examinent dès demain la poursuite des recours.

La décision de la Cour d'appel n'entame en rien la légitimité de notre combat face à la destruction du vivant et à la marchandisation du monde. L'ensemble du mouvement anti­-aéroport réaffirme qu'il ne laissera place à aucun début de travaux ni d'expulsion sur la zad de Notre­ Dame­ des­ Landes.

Nos appels à soutien et réactions immédiates et massives, au niveau local, régional et au ­delà, restent inchangés en cas de démarrage de chantiers ou de tentative d'expulsion. Nous les mettrons en oeuvre avec toute la détermination nécessaire.

Il n'y aura pas d'aéroport à Notre-­Dame­-des-­Landes. La zad fleurira !

Le 14 novembre 2016, l'ensemble du mouvement anti-­aéroport : l’ensemble des organisations de la Coordination des opposants au projet d'aéroport – Copain 44 -­ Naturalistes en lutte – des occupant.e.s de la zad

Zone A défendre - http://zad.nadir.org/

Aucun commentaire: