Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

lundi 28 mars 2016

En vrac : Ecologie politique, 32 h, Attentats en Belgique ...

Ecologie politique : Entre l'UDE de Jean-Vincent Placé et "Écologistes !" de François De Rugy voici que Denis Baupin et Emmanuelle Cosse lancent un énième mouvement écolo. Tout cela démontre les ambitions personnelles qui étaient à l'étroit au sein d'EELV (c'est chiant des militants libres qui ne suivent pas, comme des moutons, les chefs), ambitions bien loin de l'oeuvre collective qui devrait habiter nos politiques. Dès lors on comprend mieux que ce n'est pas EELV qui est mis en cause mais l'ambition de certains. Ces gens là ne souhaitent pas mettre les mains dans le cambouis, comme ils l'affirment, mais dans le caviar. Moi je préfère rester là où se trouvent de vrais militants passionnants et passionnés par l'écologie sociale et solidaire, je préfère rester à EELV car puisque la perfection n'existe pas alors ce parti est le lieu de tous les possibles. Ainsi les crises écologiques, climatiques et énergétiques n'appellent pas aux compromis mais à un changement radical de priorités, de politiques et d'actions. L'écologie n'est pas compatible avec les consuméristes, les productivistes et les prêtres de la croissance. Être réaliste et pragmatique ce n'est pas accompagner, à la marge et servir de caution verte, ces politiques qui nous emmènent dans le mur, mais provoquer la révolution écologique pour un monde durable et pacifique.

-----------

32 h : Travailler plus... Collectivement, mais moins individuellement, voici le concept de Rocard qui se range derrière l'idée des 32h. Mais les 32h sans réflexion autour de la redistribution des richesses cela ne peut fonctionner car 32h, en l'état actuel de la captation des richesses par les capitalistes, cela signifie obligatoirement baisses des revenus. Ce qui est inacceptable ! Ford fut mis sur la sellette le jour où ses gains ont représenté 40 fois le salaire le plus bas. Aujourd'hui les patrons et actionnaires peuvent obtenir 450 fois le salaire moyen sans que personne n'y trouve à y redire. D'où vient tout cet argent ? Cela vient de l'argent des bénéfices qui auparavant étaient reversés dans les salaires et l'investissement dans l'entreprise, aujourd'hui cet argent est reversé comme dividendes aux actionnaires. C'est parfaitement inacceptable. Depuis que je suis né (1968) j'entends que c'est la crise. Mais une crise, par définition, n'est-ce pas temporaire ? Une crise de 50 ans ce n'est pas une crise, c'est un système politique et économique.

-----------

Attentats en Belgique : Une fois de plus, une fois encore, une fois encore de trop. Ces salauds ne nous auront pas. Ils pourront nous tuer, nous blesser. Nous pleurerons encore mais nous ne céderons ni à la peur ni à la haine, nous refuserons les amalgames et nous serons toujours bien plus vivants que ces raclures qui ne recevront, de notre part, que du mépris pour leur cause moisie. Une fois de plus mes pensées vont aux victimes et à leurs familles... Qu'ils reçoivent tous, toute ma compassion. Mais tiens !?!? Vous avez remarqué ? La Belgique n'a pas déclaré l'état d'urgence. Et ils pensent pouvoir protéger leur population sans leur restreindre leurs droits et libertés ? Faut vraiment être Belge pour être aussi naïf. Heureusement que nous, en France, on a des politiques qui savent quoi faire, qui sont vraiment à la hauteur ... pour débusquer des maraîchers bio. Et pendant ce temps Trump de déclarer : "Les attentats de Bruxelles auraient pu être évités si Salah Abdeslam avait été torturé tout de suite". Ce type est définitivement une vomissure de l'humanité. Un con fini. Un danger pour l'humanité. Le monde entier devrait avoir peur de sa popularité.

-----------

Guerre d'Algérie : Hollande décide de commémorer l'histoire de la guerre d'Algérie le 19 mars, date du cessez le feu de 1962. Sarkozy, qui n'en loupe pas une en ce moment, dénonce, dans une tribune dans le Figaro, le choix de cette date qui laisserait penser, dit-il, que la France était du mauvais côté. Le choix de cette date reviendrait à "considérer qu’il y a désormais un bon et un mauvais côté de l’Histoire et que la France était du mauvais côté", estime l'ancien chef de l'Etat...Ben ?!?! Ben ouais Nicolas, c'est un fait, la France était du mauvais côté dans cette histoire-là, comme elle le fut en Indochine, comme elle le fut dans la France-Afrique et dans bien d'autres événements. Faut-il donc rappeler qu'en Algérie, la France combattait, avec moult tortures et actes de guerre abominables, des résistants algériens qui luttaient contre un état colonial et pour leur liberté. La France était l'état colonial et être un état colonial c'est être du mauvais côté.

-----------

La phrase la plus stupide du monde : "Rien ne serait pire que l'immobilisme", François Hollande. Stupide car même si tu n'as aucune vision, il est, semble-t-il, préférable de faire n'importe quoi et ainsi montrer que tu te bouges, plutôt que de prendre le temps de réfléchir à des choix vraiment pertinents. Pire encore, non seulement il faut bouger, quitte à faire des mouvements brownien, mais il faut aller vite. Réformer vite, ne plus prendre le temps réfléchir, il faut réformer coûte que coûte, sans idée et sans réflexion. Et les français d'applaudir ! Prendre le temps, réfléchir... Il est plus que temps d'un retour à la raison.

Aucun commentaire: