Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

lundi 29 septembre 2008

Deux poids, deux mesures

Une petite réflexion, comme ça, en passant.

N'est-il pas intéressant, en cette période de marasme bancaire, de remarquer que les états sont capables de trouver de milliards pour venir en aide aux banques et aux actionnaires, alors que pendant des années on nous a toujours dit qu'il n'y avait pas d'argent dans les caisses pour établir de vrais politiques sociales ?!?!

Alors les gens très intelligents, très raisonnables, très pragmatiques, très au fait des mécanismes économiques me diront que je mélange tout et que tout cela n'est pas la même chose.

Ouais !

Il n'en restera pas moins que l'on sent, tout de même, comme deux poids, deux mesures.

Aucun commentaire: