Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

samedi 9 décembre 2017

Non et toujours non à l'Exposition Universelle sur le plateau de Saclay


Pour l’Exposition Universelle de 2025, sur le plateau de Saclay, il n’y aura pas besoin d'enquête publique, pas besoin de demander aux gens s'ils désirent, ou non, que l'on bétonne les terres cultivées. Les élus la veulent cette exposition, pour leur plus grande gloire, et il n’est pas question de demander au gueux leur avis. Pi, il le sait pas encore, le peuple, mais il sera heureux, le peuple, avec cette exposition à 50 euros l’entrée. On le fera rêver, le peuple, il en a besoin en ce moment, le peuple. Mais comment ne pas « douter que l’exposition universelle ne sera qu’une fête populaire appuyée sur un modèle écologique vertueux ? S’interroge mon amie, Anne Launay, conseillère départementale EELV de l’Essonne. Comment imaginer que le quotidien des habitants du bassin de vie du plateau de Saclay ne sera pas impacté avec la visite d’au moins 270 000 personnes par jour, et ce pendant 6 mois ? »

Pas besoin, également, que les élus du département connaissent les budgets alloués, on ne leur demande juste que de voter, comme un seul homme, "OUI". Anne Launay, me rappelait que lors du vote du budget elle avait demandé à avoir accès au dossier, à avoir les chiffres mais on lui a répondu que c’était « top secret », plus secret encore que le secret défense, car il ne faudrait pas que les japonais, également en lisse pour une expo en 2025, tombent sur ces infos. Ainsi, à part Anne Launay et Hélène Dian-Leloup, deux élues (EELV) du groupe d’opposition RGE (rassemblement de la gauche et des écologistes) au conseil départemental, tous les autres élus ont voté cet engagement financier fantôme (avec prise en charge par les collectivités de l'éventuel déficit de l'expo*). Les JO de 2024 ne vous ayant pas assez ruiné, les mégalos productivistes, qui veulent absolument leur exposition universelle, vous sonneront l'hallali. En clair que nous dit-on là ? Pour combattre la misère ou bien pour financer la recherche ou les hôpitaux publics, on nous affirme qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'état et qu'il faut arrêter de rêver mais, qu'en revanche, pour organiser des JO ou une écocide Exposition Universelle, totalement mégalo, consumériste et détruire, par la même occasion, des terres nourricières, on trouve, comme par miracle, les budgets, sans aucun problème, que l’on fait voter par une assemblée d'élus godillots, tous drapés des vêtements des gens sérieux et réalistes, qui savent mieux que nous, pauvre chair à produire, puisqu'ils sont élus, ce qui est bon pour la croissance, ce qui est bon pour notre futur.

Et qu'importe, enfin, que l'on soit obligé d'accepter la charte des expositions internationales qui demande, aux états organisateurs, le cas échéant, de déroger aux lois d'urbanisme et environnementales, car une seule chose compte ... en mettre plein les yeux au monde entier, il faut que ces 6 mois de fête consumériste soient de l'extase à l'état pur, loin de ces pisse-froids d'écolos et qu'importe l'appel des 15000 scientifiques qui alertent sur l'état de notre environnement et qui nous conjurent de penser autrement et de cesser de détruire.

Sur le plateau de Saclay «une zone de protection naturelle de 2300 ha de terres agricole et forestière a bien été créée mais c’est une coquille vide. Elle n’est pas soumise à un règlement comme peut l’être un parc naturel régional et ces intérêts ne peuvent être défendus devant un tribunal en cas d’abus. Par ailleurs, son comité de pilotage n’est composé que d’élus. Il ne comprend ni associations locales ni agriculteurs », nous rappelle Anne Launay. « Comment va-t-on se déplacer sur le plateau durant les six mois de l’exposition ? - poursuit l’élue écologiste - on attend 50 millions de visiteurs soit 270 000 personnes chaque jour. La N 118 est déjà saturée. L’aéroport d’Orly a atteint ses rotations maximales et la future ligne 18 est conçue pour 100 000 voyageurs par jour.» Il n’y a pas de réponse à ces questions mais une chose est sûr, la ligne de métro 18, puisqu’il faut en parler, sera, à n’en pas douter, la fossoyeuse des terres nourricières du plateau. Cette ligne insuffisante pour l’exposition universelle et surdimensionnée pour l’après expo, appellera à poursuivre l’urbanisation du plateau afin de la justifier. La fragile protection des terres agricoles ne tiendra pas longtemps devant la nécessité de construire une ville nouvelle. De cela les élus bétonneurs et saccageurs en sont très conscients. On les voit déjà se lécher les babines devant des promesses en béton. Une réponse, via un tram sur le tracé de l'actuel TCSP, serait bien plus pertinente en associant légèreté, sobriété en carbone, avantages des bus et des métros sans leurs inconvénients et une modularité plus grande, mais cette solution, plus sobre et moins tape-à-l’œil, a de suite été rejetée par les élus locaux qui veulent leur métro lourd, dans une sorte de course à la plus grande ...

Ainsi donc cet événement, dont le thème est « la connaissance à partager, la planète à protéger », va commencer, pour être organisé, par détruire et pour toujours des terres cultivables et des terres forestières. Quelle absurdité sans nom. Quel révélateur de la duplicité, de la mauvaise foi, de l’hypocrisie, de la sournoiserie de nos élus qui s’affichent tous, pourtant, comme totalement convaincu de l’urgence écologique. A l'instar de Myriam Cau, Élue EELV dans le Nord, je dis qu'il est maintenant avéré que notre pays, la France, qui multiplie les discours de la Cop21 au MakeThePlanetGreatAgain ne fait rien pour atteindre ses propres objectifs et cela est très grave pour notre avenir.

La transition écologique attendra. La prise de conscience et les actions seront pour plus tard ... La croissance d'abord, la fuite en avant toujours, l'aveuglement comme étendard.

--------

*Dans sa délibération, la CPS (communauté du Plateau de Saclay) a refusé cette prise en charge, ce qui ne veut d'ailleurs pas dire que les villes, qui la composent, ne seraient pas obliger de le faire. La délibération de l'Essonne mentionne que la CPS ne garantie pas le déficit, mais ne dit rien sur ce que fera le Conseil départemental de l'Essonne en cas de déficit de l'expo (comme quoi malgré toutes les promesses nos élus et autres promoteurs ne sont pas si sûr que cela du succès) ... dans tous les cas si déficit il y a, se sont les contribuables qui paieront.

Aucun commentaire: