Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mardi 24 avril 2018

Génération Identitaire, ce visage inhumain de la France

Samedi 21 avril, des militants d’extrême droite, membre du groupe « génération identitaire » ont mené une action des plus nauséabonde sur le col de l’échelle. A l’aide d’hélicoptères et de banderoles géantes, ils ont créé une barrière symbolique anti-migrants. Cette action de « génération identitaire » qui s’est déroulée sans que les autorités ne trouvent grand-chose à dire, renforce ma colère (d’autant plus que les actions pacifiques d’aide aux migrants ont, pour leur part, fait l’objet d’arrestations et de poursuites). Ce qui renforce encore plus ma colère c’est ce sentiment que Gérard Collomb, comme à Calais, semble toujours plus proche des identitaires que des humanitaires. En effet le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a annoncé des renforts pour contrôler les frontières à la suite de cette honteuse et dégradante occupation du col de l’Echelle ce week-end. L’art et la manière, en quelque sorte, de donner raison aux fascistes. Cette infamie, qui se déroule depuis des années maintenant - souvenons-nous des milices du métro, ou de la pitoyable opération en Méditerranée - est un révélateur de notre incroyable égoïsme, de notre sens de l’unilatéralité des choses : pillages des pays pauvres et exploitation des plus faibles pour nourrir l’appétit gargantuesque d’un occident jouisseur, nihiliste et totalement égocentrique.

Mais laissons Roberto Saviano exprimer avec brio, ce que je dis si mal

« À Génération identitaire : vous montez la garde le long des frontières françaises pour empêcher l'entrée des migrants. Sur ces montagnes et dans la neige, des centaines de personnes vivent dans des conditions désespérées et risquent leur peau pour trouver un lieu qui les accueille.

Vous êtes arrivés en hélicoptère, chaudement habillés et bien nourris, affichant des sourires arrogants. Vous croyez être plus dangereux que les nuits à l'air libre, dans le noir, traqué par les chiens policiers ? Vous ne l'êtes pas. Vous n'arrêterez pas des gens qui ont deux possibilités : marcher ou mourir. Ce ne sont pas vos grillages à poules ni vos banderoles de stade qui les arrêteront. Il n'y a rien à faire contre ceux qui n'ont pas le choix. Vous, vous l'avez.

Il faut un autre courage pour bloquer l'argent sale qui entre en France que pour arrêter des familles de réfugiés. Empêcher l'évasion fiscale au Luxembourg signifie s'exposer à des procès pour diffamation et à des menaces personnelles. Mais c'est plus facile de s'en prendre à des désespérés qui n'ont rien et pas même la force de se défendre. Courageux descendants de Vercingétorix que vous êtes.

Vous pouviez choisir de vous taire, d'éviter ce cirque. De quel droit montez-vous ces opérations ? Ce que vous faites est illégal. La police française a le devoir de vous interpeller quand vous vous dites prêts à passer les bois au peigne fin à la recherche de clandestins. L'Europe connaît votre lâcheté, elle vient de Vichy et du pire de l'histoire française. Comme les démocrates français répondirent à Vichy, je vous réponds aujourd'hui : NO PASARAN ! »


Pour conclure je souhaitais montrer ce dessin de Daniel Garcia, "Your Own Personal Slaves". L'illustrateur a voulu faire une présentation sur tous les produits dont nous dépendons, qui sont fabriqués ou récoltés par le travail forcé, les enfants travailleurs, les esclaves sexuels, etc. Que voici une remarquable illustration qui résume bien des choses... et même si je ne peux m'exclure de ce dessin car je sais ce que je dois à tous ceux qui, ailleurs, loin, très loin, me permettent d'avoir ma vie confortable, j'ai de suite, en le voyant, pensé aux Identitaires, bien nourris, comme le dit si bien Roberto Saviano, aux belles doudounes faites par des petites mains exploitées, aux selfies ravageurs issus de portables aux composants génocidaires, et qui refusent de rendre aux migrants, par de la compassion, de la bienveillance et de l'acceuil humaniste, ce qu'ils leur ont volé. ? Alors que l'Afrique possède les réserves effectives d'or et que la France ne possède ni gaz, ni pétrole, ni uranium, mais juste des commerciaux, il est assez évident que ce n'est pas la France qui aide l'Afrique mais l'Afrique qui aide la France. L'occident dépend de l'Afrique par tous les aspects possibles de l'économie et des ressources. L'ancien président français, Jacques Chirac, a déclaré lors d'une interview : "Il nous faut être honnête et reconnaitre qu'une grande partie de l'argent dans nos banques est précisément issue de l'exploitation du continent Africain." En 2008, il a expliqué que "sans l'Afrique, la France serait reléguée au rang de puissance du tiers-monde". Voilà ce qui se passe dans le monde des humains, dès lors ce dessin est une magnifique métaphore de toute l'infamie qui se loge dans les esprits de ces fascistes qui font la chasse aux réfugiés, en patrouillant sur les chemins ou sur les mers et qui font honte à notre pays.

Aucun commentaire: