Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

dimanche 1 février 2015

Hier, j’ai fais un rêve, Calypso était sauvée.


Hier, j’ai fait un rêve, après avoir regardé l’émission sur le WASA et je me suis pris à croire au miracle, Calypso était sauvée.

Hier J’ai fait un rêve : plus de prises de gueules, tous le monde était soudé.

Hier j’ai fait un rêve : tous les médias de la presse, qui faisaient gorges chaudes des interviews du commandant Cousteau, se liaient pour sauver Calypso.

Hier j’ai fait un rêve : les héritiers du prince d’Abou d’Abi faisaient un geste pour sauver Calypso en souvenir de l’aide que ce navire leur a fournit.

Hier j’ai fait un rêve : la télé se souvenait qu’à une époque, les émissions de Cousteau faisaient leurs heures de gloire et ensemble, offrait une émission en prime time pour sauver le navire.

Hier j’ai fait un rêve : que tous ceux qui se pressaient pour être en photos avec JYC apportaient leurs soutient.

Hier j’ai fait un rêve : nos hommes politiques et l’état venaient en aide à ce navire qui porta hautes les couleurs de la France.

Hier j’ai fait un rêve : je croyais entendre, grand corps malade slamer sur calypso, Sardou renouveler la chanson du France, et je voyais Jean- Michel Jarre nous jouer : "En sauvant Calypso" après avoir jouer "En attendant Cousteau".

Hier j’ai fait un rêve mais ce matin je me suis réveillé et le décompte continuait à s’égrener.

Alors, je fais cette lettre pour que si un de ces hommes capable de nous venir en aide, le fasse, il suffirait de pas grand-chose pour y arriver, une grande émission de radio et de télévision, quelques chanteurs, des documentaires, un juge qui prend en compte la tutelle pour gérer l’argent, une vente à 10 ou 20 euros des pièces de bois de Calypso avec un certificat d’authenticité signée de l'équipe Cousteau et des chantiers navals Piriou, d’une aide de la presse nationale et des médias, un petit coup de mains des journaux de 13 heures, avant que ce ne soit de la télé charognard juste pour filmer la mise à mort de ce navire.

Il ne faut pas oublier que Calypso participa au débarquement sur les plages d’Italie, que certains de ces membres donnèrent leurs vies à son bord, que durant la guerre des 100 jours, le scientifique Mr Lévi changea de nom pour Mercier et fut couvert par les hommes du bord, ne pas oublier que sur calypso, alors que l’embargo et la guerre froide entre les USA et Cuba, des scientifiques américains découvrirent, de son bord, les eaux et cuba. Faut il oublier que des prisonniers politiques furent libérés par Fidel Castro pour faire plaisir à Cousteau ? Que dire alors de la visite de la prison de Guantanamo ? Que penser du documentaire qui résonnât comme plaidoyer contre la famille Duvalier et contre les trafiquants de drogues en Amazonie.

Ce navire fut l’emblème du début du mouvement écolo dès lors que font-ils maintenant pour sauver ce navire, on se le demande. J’invite Mr Nicolas Hulot à venir au chevet de Calypso ainsi que bien d’autres noms comme Mr Jean louis Etienne, les responsables de la Comex, de l’Ifremer , des responsable des groupe pétroliers contre qui Cousteau s'est battu non pas pour les battre mais pour faire avancer la sécurité de leurs pétroliers. J’invite aussi la société Air liquide a nous rejoindre . Sur mon site, j’aurais aimé interviewer le Prince Albert pour savoir si Monaco a aussi oublié son amour pour Calypso. Se souvient il de sa visite sur ce navire, lors que sa mère remit un chien a Simone Cousteau ?

A vous les acteurs et les scénaristes de la série à la mode "Plus belle la vie", aidez-nous en insérant dans l’un de vos épisodes le souvenir de ce navire, des hommes qui comme Albert Falco vivait ou vivent encore à Marseille après avoir passer leurs vie a bord de Calypso. Allez tourner dans le musée qui consacre la plus grande partie de son espace à tous ce qui fut renfloué lors de la première recherche archéologique sous marine menée par les hommes de Calypso.

Cette nuit j’ai fais un rêve et la solution paraissait simple, mais ce n’est qu’un rêve, alors si Calypso doit disparaître, j’invite sa propriétaire à offrir, a nous, les amoureux de ce navire un morceau de notre rêve et vous, les médias et la presse et tous ceux qui n’auront rien fait pour sauver ce navire, vous aurez droit a vos quelques minutes de télé pour la mise à mort de l’un des derniers fleurons de la mer libre.

Franck JOURDIN

Aucun commentaire: