Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

mardi 15 mai 2007

Voyage à Venise


En ce début de mai, je suis allé passer 3 jours à Venise avec ma petite femme.
Voyage organisé pour ses 40 ans.

C'était la première fois que nous allions visiter la Sérénissime.


Train de nuit T2 c'est-à-dire cabine pour nous deux avec coin lavabo et serviettes propres, puis petit dèj' le matin.
Arrivée à la gare de Venise et, de suite, l'éblouissement, la beauté,
le ravissement.
La sortie de la gare donne directement sur le grand canal.

Putain que c'est beau !

Nous avons pris un passe vaporetto (bus de Venise) pour trois jours, c'est-à-dire transports illimités pendant 72 h.
Nous en avons bien profité :

Le lido, Burano, Murano, vaporetto de nuit etc…

Hôtel 3 étoiles pour deux nuits et petit dèj' compris.

Puis marche à pied, puis marches de ponts.

Des ponts à n'en plus finir.
Des simples, des plus travaillés, des blancs,
des en briques, des en pierres, des célèbres.

Du monde mais pas insupportable.

Des pizzas et des pâtes.

De la perte du sens de l'orientation.

Du ciel bleu.

Du bonheur sur le visage de ma femme.

Venise c'est simple et compliqué, c'est désolé et superbe,
c'est humain et intemporel.

C'est tout simplement beau et envoûtant.


Aucun commentaire: