Notre Dame des Landes

"Le motif de base de la résistance était l'indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l'héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux."

Stéphane Hessel

vendredi 16 mars 2007

Je hais les prières universelles … je hais l'hypocrisie

Un dimanche matin de septembre, j'assistais à l'office, dans la très belle église du Mesnil St Denis, charmant petit village des Yvelines où j'ai passé toute mon enfance et adolescence. Très belle église, peuplée de très beaux paroissiens, très bien pensant et très bien habillés.

L'office se déroule avec toute sa lourdeur institutionnelle puis arrive le moment classique de la prière universelle. Ce moment, est, par nature, un moment que je déteste particulièrement, car il consiste à demander à dieu de se charger des problèmes qui nous encombrent et que l'on ne veut pas résoudre, par égoïsme ou fainéantise. Et là, une fois de plus, cela n'a pas loupé, il y eu, entre deux couplets très inspirés, "The Prière" recommandant, à dieu, les pauvres et les chômeurs etc... Alors, j'ai failli bondir, car, quand on connaît la population de ce village, qui vote ostensiblement et en grande majorité à droite, on ne peut qu'avoir le sang qui bout. Il faut se retenir pour ne pas leur mettre, violemment, le nez dans leurs contradictions et leur hypocrisie. Car comment appeler autrement cette prière, quand on sait que tout ces braves gens, votent, à chaque élection, pour maintenir un système qui crée cette misère et cette injustice qui semble tant les interpeller ?

Alors, suite à la parution de ce texte dans "Témoignage Chrétien" (pour ceux qui ne connaissent pas ce journal il faut principalement dire qu'il s'agit d'un journal de gauche issu de la résistance. Seul journal chrétien vendu à la fête de l'Huma et qui, chaque année, fait la promotion de cette manifestation.), certaines personnes m'ont contacté pour me dire que j'exagérais. Je répondrai, qu'en effet, j'ai un peu généralisé. Mais l'énervement engendre inévitablement la généralisation des jugements et il est, alors, possible de dire, avec un trait d'humour, qu'en général, toute généralité est fausse (c'est de moi !).

Cependant je ne reviens pas sur mes propos. Je pense que lorsque l'on est chrétien, juif ou musulman, il est incompatible d'être de droite. Lorsque l'on se dit croyant et attaché à des valeurs de partage et, finalement, à nos valeurs républicaines (Liberté, Egalité, Fraternité), on ne peut souhaiter, par nos votes, l'instauration d'un système qui a prouvé (depuis, au moins, 1983) qu'il fabriquait de la misère. On ne peut souhaiter, par nos votes, l'instauration d'un système qui institutionnalise l'écrasement du plus faible pour encore plus de profits.

On me dit que l'on a, également, vu ce que donnait le communisme en URSS ! Certes ! Mais je réponds que le communisme n'a jamais existé, il nous reste à l'inventer. Et c'est pourquoi, je retrouve beaucoup des valeurs chrétiennes, que mes parents m'ont enseigné (merci à eux !), dans mon engagement à gauche de la gauche.

Je pense que voter à droite et se dire croyant, ce n'est pas mettre en oeuvre ce que l'on pense. On pense "partage et charité", mais en pratique, on exclu (chômage, sans logement, malnutrition etc...) nos frères, pour, soi-même espérer, tirer son épingle du jeu.

Alors, oui, il doit y avoir des gens de droite qui sont généreux, mais c'est leur système qui ne l'est pas. Alors je le combat, car, si je ne sais pas très bien à qui ou à quoi je crois spirituellement, je sais, cependant, que je crois aux valeurs chrétiennes et de gauches, qui me permettent de côtoyer mes contemporains et de me regarder dans la glace.

En conclusion, j'ai envies d'envoyer ce message à tous les croyants :

"Arrêtez de voter pour le libéralisme et le capitalisme,

vous pourrez arrêter vos prières !"

1 commentaire:

didique a dit…

Ah j'aime bien ce petit coup de gueule !!!
C'est aussi pour cela que je ne fréquente plus l'église !!

Trop fort quand même : on pense pareil !!

Bon je continue ma visite de ce blog très intéressant !
Frédérique